Données sensibles

Le Règlement général sur la protection des données (RGPD) interdit en principe le traitement de données sensibles sur le lieu de travail. Dans certains cas, l'employeur peut toutefois quand même réclamer et utiliser de telles données.