Conversations téléphoniques professionnelles

Écoute et enregistrement de conversations téléphoniques

Il est en principe interdit d'enregistrer des conversations, mais il existe des exceptions. On peut ainsi par exemple enregistrer les conversations entre des clients et des collaborateurs d'une banque pour prouver qu'il y a eu une transaction commerciale ou une communication professionnelle.

Cette situation est d'ailleurs clairement décrite dans la Loi relative aux communications électroniques (LCE).

Le contrôle de la qualité du service téléphonique offert par les travailleurs aux clients constitue une autre exception.

L'employeur doit toutefois veiller à ce que toutes les parties (travailleurs et clients) soient informées de l'écoute et de l'enregistrement des conversations téléphoniques. En savoir plus

Contrôle de l'utilisation du téléphone par le personnel

Un employeur peut-il contrôler l'utilisation du téléphone par ses travailleurs en tenant à jour des listes de numéros de téléphone de personnes avec lesquelles le travailleur a eu une conversation ?

En savoir plus