En 2020, l’Autorité n’a pas ménagé ses efforts en termes de sensibilisation envers ses publics.


Petites et moyennes entreprises

En 2020, le projet BOOST - cofinancé par l'UE - a été lancé. Il s'agit d'un projet de communication et de développement visant à aider les PME à se mettre en conformité avec le RGPD. Sous la direction de l'APD et en partenariat avec la KU Leuven, l'UNamur et la VUB, le projet a mis à disposition une série d'instruments permettant d'aider les PME de manière ciblée en ce qui concerne leurs obligations en matière de protection des données à caractère personnel :

  • une brochure avec des réponses détaillées au top 3 des questions les plus fréquemment posées en 2020
  • un manuel pour répondre aux droits des personnes concernées
  • et des modèles de documents et de lettres pour toutes les demandes possibles des personnes concernées que le RGPD prévoit.

Covid-19 oblige, il a toutefois fallu revoir certains objectifs du projet. Ainsi, les quatre séminaires prévus initialement ont été remplacés par un seul événement de grande envergure, mais sans contact. Les projets en matière de développement logiciel ont également dû être ajustés en fonction du marché des solutions en ligne dont la croissance a été plus rapide, vu la pandémie. Avec le consentement de la CE, le projet a également été prolongé de six mois vu ces nouveaux objectifs. À la date de publication du présent rapport annuel, le webinaire en question a déjà eu lieu avec un total de 735 inscriptions et le développement de l'application logicielle est en pleine préparation.


Enfants et jeunes : www.jedecide.be

Le monde n’est pas statique, il est en constante évolution. Cette évolution engendre de nouvelles possibilités et de nouveaux défis. Dans le monde actuel, les progrès technologiques concernant les traitements de données à caractère personnel occupent une place importante, également chez les enfants et chez les jeunes. L’initiative ‘Je décide’ se fonde dès lors sur le principe que la protection de la vie privée de nos enfants et de nos jeunes ne peut être garantie que si ceux-ci en sont conscients. Toutes les activités ‘Je décide’ visent donc à montrer aux jeunes comment acquérir une attitude respectueuse de la vie privée. Le principal vecteur d’information de ‘Je décide’ est son site Internet www.jedecide.be. Ce site contient des informations sur la protection des données à caractère personnel, adaptées à différents groupes cibles : les jeunes, les parents et les enseignants. Avec Gustave le hérisson, les jeunes découvrent comment mieux protéger leurs données à caractère personnel.

L’année 2020 a été l’occasion pour l’équipe de ‘Je décide’ d’observer une augmentation constante des visites de son site Internet ainsi que des questions adressées par les enfants et les adultes à notre adresse de contact dédiée à ‘je décide’. Les thématiques abordées révèlent un besoin et une demande permanente des jeunes citoyens mais aussi de leurs parents ou enseignants de mieux comprendre les règles de protection des données à caractère personnel et les outils ou astuces dont ils disposent pour protéger leur vie privée. Je décide s’est donc concentré sur la nécessité d’actualiser certaines thématiques chères aux jeunes au regard des nouvelles règles issues du RGPD, telles que les règles d’utilisation des applications mobiles ou le paramétrage des sites Internet pour naviguer en respectant sa vie privée. L’APD a également continué à diffuser des informations sur ce sujet afin de sensibiliser les jeunes et leur entourage sur cette matière aussi riche que variée et qui fait partie intégrante de leur quotidien.


Le grand public

Communication du Service de Première Ligne

Être sensibilisé c’est comprendre une problématique et identifier ses enjeux. Ce n’est pas chose facile sur un sujet aussi vaste et sensible que la protection des données. C’est pourquoi le Service de Première Ligne a décidé de combiner ses deux compétences, celle de traiter les dossiers de demande d’information, de médiation et de plaintes avec celle de sensibiliser à l’importance de la protection des données.

Le Service de Première Ligne exerce un rôle central au sein de l’APD, il est le lien entre la protection des données et les personnes. En 2020, le service a traité 668 plaintes, 4123 demandes d’information et 89 requêtes en médiation. Derrière chacune de ces demandes, c’est une grande diversité de publics, qui va du citoyen au juriste d’entreprise en passant par le chercheur académique ou encore le responsable politique. Pour que chaque personne obtienne cette information mais surtout pour que chaque personne la comprenne, le Service de Première Ligne a réalisé en 2020 un profond remaniement de sa manière de communiquer. Un fournisseur externe, spécialisé en langage juridique clair, a été engagé pour accompagner le service à revisiter tout son matériel de travail, de manière à ce qu’il devienne lisible et accessible tout en restant précis et correct en termes de droit.

Une nouvelle identité visuelle et un site Internet entièrement repensé

La sensibilisation du citoyen, et des responsables de traitement, passe évidemment par l’accessibilité à l’information. En 2020, l’APD a consacré un grand effort au renouvellement de son site Internet et a profité de cette occasion pour également revoir toute son identité visuelle.

L’ancien site Internet de l’APD, créé il y a des années par la « Commission vie privée », disposait de beaucoup d’informations et de publications dont certaines nécessitaient d’être actualisées ou n’étaient pas facilement accessibles sur le site. Pour pouvoir y remédier, il a donc fallu repenser toute la structure du site Internet. À cette fin, plusieurs tests utilisateurs ont eu lieu pour aider l’APD à développer un site Internet intuitif et moderne, mais surtout un site Internet qui réponde aux besoins des utilisateurs. Mais ce n’est pas tout, l'intégralité du contenu des dossiers thématiques a également été réécrit de sorte à ce que l’information soit la plus accessible possible. L’APD a également opté pour une nouvelle approche en scindant le site Internet en deux volets, à savoir une partie « professionnel » et une partie « citoyen ». L’APD tente ainsi de proposer du contenu adapté au public visé.

Une fois la structure et le contenu validés, le nouveau site – orné d’un nouveau logo bilingue – a été rhabillé aux nouvelles couleurs et aux icônes modernes qui forment la nouvelle identité visuelle de l’APD. Le nouveau site Internet a été mis en ligne le 16 juillet 2020.