Qu'est-ce qu'Europol ?

Europol est l’agence de l'Union européenne en matière répressive. Son objectif est d’appuyer et de renforcer la collaboration mutuelle entre les autorités compétentes des États membres dans la prévention de la criminalité grave affectant deux ou plusieurs États membres, du terrorisme et des formes de criminalité qui portent atteinte à un intérêt commun qui fait l'objet d'une politique de l'Union, ainsi que dans la lutte contre ceux-ci, tels que :

  • le terrorisme
  • le trafic de stupéfiants
  • les réseaux d'immigration clandestine
  • le faux-monnayage (l’Euro) et la falsification de moyens de paiement
  • la traite des êtres humains, y compris la pédopornographie
  • le trafic illégal de véhicules
  • les activités de blanchiment d'argent
  • le trafic d'organes et de tissus humains
  • la corruption

Dans ces domaines de criminalité, les autorités de police et les services répressifs nationaux chargés, en vertu du droit national, de prévenir et de combattre les infractions pénales dans tous les États membres fournissent à Europol des données à caractère personnel pertinentes sur les personnes afin de lui permettre de remplir ses fonctions. À cet égard, l'agence fonctionne comme un centre d'information sur les activités criminelles et comme un centre d'expertise en matière répressive et, par conséquent, recueille, stocke, traite, analyse et échange les données à caractère personnel des personnes fournies par les autorités policières et autres services répressifs.

Europol n'a aucun pouvoir exécutif et ses agents ne peuvent arrêter des suspects ou agir sans l'accord des autorités nationales. Toutefois, le soutien d'Europol consiste en des outils qui peuvent contribuer aux mesures mises en œuvre par les autorités nationales compétentes. Ces outils sont :

  • un échange rapide d'informations entre Europol et les services répressifs nationaux
  • une analyse sophistiquée des renseignements opérationnels et stratégiques
  • la participation à des équipes communes d'enquête
  • des demandes aux autorités nationales d'ouvrir des enquêtes pénales relevant des compétences d'Europol
  • la mise à disposition de la coordination, de l'expertise, de la formation et du soutien technique pour les enquêtes et les opérations menées au sein de l'UE
  • la fourniture de rapports stratégiques (par exemple, évaluations de la menace) et d'analyses de la criminalité sur la base d'informations et de renseignements fournis par les États membres ou recueillis auprès d'autres sources