Les règles du marketing direct pour le destinataire

N'importe qui a-t-il le droit d'utiliser vos données à caractère personnel dans le cadre d'actions de marketing direct ?

Dans le cadre du marketing direct, 3 fondements ancrés dans la Loi vie privée peuvent être invoqués pour justifier l'utilisation de vos données à caractère personnel, à savoir (1) votre consentement, (2) l'existence d'une relation (pré)contractuelle directe entre vous et la société, mais ceci uniquement si le message de marketing direct s'avère strictement nécessaire dans le cadre de cette relation (pré)contractuelle et (3) l'existence de ce qu'on appelle un intérêt pondéré.

 

Votre consentement Une relation (pré)contractuelle directe Un intérêt pondéré

Quelles informations doivent vous être communiquées ?

Les informations qui vous sont communiquées doivent être claires (le cas échéant adaptées à leur public cible) et compréhensibles (donc ni compliquées ni déguisées). La Loi vie privée fixe le contenu de ces informations et établit une distinction selon que vos données ont été obtenues directement auprès de vous ou pas.

Vos données ont été obtenues directement auprès de vous

Vos données n’ont pas été obtenues directement auprès de vous

Conservation de vos données

La Loi vie privée stipule que dans le cadre du marketing direct vos données ne peuvent être conservées que pendant une durée limitée.

En lire plus à ce sujet

À qui pouvez-vous vous adresser ?

Vous pouvez faire appel à plusieurs instances pour vos questions et vos plaintes relatives au marketing direct.

Les diverses instances

Vos droits

Quels droits pouvez-vous invoquer lorsque quelqu'un utilise vos données personnelles à des fins de marketing direct ?

En lire plus à ce sujet