En savoir plus sur le droit d'opposition

Pour que vous puissiez contrôler vos données à caractère personnel la Loi vie privée prévoit non seulement un droit d'accès, mais aussi un droit d'opposition (voir à ce sujet l'article 12 de la Loi vie privée).

Chacun a en effet le droit de s'opposer au traitement de ses données. Toutefois, ce droit ne s'applique pas dans tous les cas et n'est pas absolu. Dès lors, lisez attentivement ce qui suit.
Vous pouvez toujours vous opposer à l'utilisation de vos données mais pour cela, vous devez avoir des raisons sérieuses. En d'autres termes, vous devez motiver votre opposition en indiquant, par exemple, que le traitement peut vous porter préjudice.

Cependant, vous pouvez toujours vous opposer au traitement de vos données à caractère personnel si ce traitement est effectué en infraction à la Loi vie privée, plus précisément si, compte tenu de la finalité du traitement, des données sont incomplètes ou non pertinentes, si l'enregistrement, la communication ou la conservation des données sont interdits ou si les données ont été conservées au-delà de la période autorisée.